Redynamiser le centre ville

Déconfinement, une occasion manquée d'engager la commune sur le chemin de la résilience et de soutenir nos commerçant·e·s

Re-dynamiser le centre ville, créer du lien social, quand c'est aussi l'occasion de réduire notre empreinte carbone, c'est l'exemple concret du bon choix politique.

Si certains de nos petits commerces ont été à l'arrêt complet pendant 2 mois, d'autres beaucoup plus gros, sur internet ou grâce à leur drive, ont profité du confinement pour renforcer leurs parts de marché, et capter durablement les client·e·s de nos villages.

Il est temps de prendre soin de nos commerces locaux, ils dynamisent nos communes et entretiennent les liens de proximité.

A frouzins, une initiative citoyenne a mis en évidence qu'un "drive de voisinage" répond à la demande avec des producteurs/trices de notre marché et des commerçant·e·s du village. Cela a permis à beaucoup de monde d'acheter des produits de qualité, en évitant les risques sanitaires liés à l'affluence dans les grandes surfaces.

Ce genre d'actions s'inscrit dans le programme Action cœur de ville et Petites Villes (< 20 000 hab.) lancé en mars 2018, autour de 3 pistes : la modernisation des commerces, la rénovation de l'ancien et la transition écologique.

De plus, durant les premières phases de déconfinement, la distanciation sanitaire réduit fortement la capacité des transports en commun et limite aux files d'attentes l'occupation des trottoirs trop étroits à Frouzins.

L'état et ses services, certaines communes, quelle que soit leur taille, ont bien saisi l'intérêt de donner plus de place aux piétons, et aux modes de transports actifs, avec des aménagements temporaires. C'est le cas de Toulouse, mais aussi de Fonbeauzard (3000hab), et de bien d'autres.

Fidèles à leurs engagements, force de propositions depuis 2014, les élu·e·s de la minorité ont proposé au groupe de travail déconfinement une zone de rencontre avec des aménagements cyclables temporaires qui auraient pu répondre à ces attentes. Elle aurait sécurisé les moyens de déplacements actifs (piétons, cyclistes...) au centre du village sans en exclure les autres (bus, voiture, livraisons...). L'équipe Bertrand - Laffon n'a pas su s'en saisir et n'a pas voulu engager des travaux même légers. Nous prendrons donc nos voitures pour nous rendre au métro et pour aller chercher nos colis dans les drives des grandes surfaces.

L'attente était réelle et une augmentation de 44% de l'utilisation de la bicyclette comme moyen de déplacement a été mesurée dès la première semaine de sortie du confinement. Le plan vélo qui aurait du financer jusqu'à 60% des équipements de stationnement que nous avions prévus a donc été triplé (passage de 20M€ à 60M€), mais nous n'en bénéficierons pas.

Avec le contenu de notre présentation, vous pouvez juger de la pertinence de ce projet, exemple de ce que nous pourrons mettre en place pour rendre notre commune plus résiliente et respectueuse de nos engagements écologiques.

Choisir notre liste de fusion Avec Vous Frouzins Demain, c'est voter pour l'avenir !

Le 28 juin, ne vous trompez pas de programme.