Nuisances aériennes sur Frouzins

Une expérimentation par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC-Sud) a été lancée, visant à modifier les couloirs aériens de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac (ATB) en décollage Nord et Sud, prévoyant un survol régulier de plusieurs communes peu ou non-survolées jusqu’alors dont notre commune fait partie.

L'expérimentation a démarré depuis plusieurs mois et se fait en plusieurs phases test. Depuis début février 2020, la phase 4 a commencé et sa trajectoire passe au-dessus de notre commune. Bon nombre de Frouzinois·e·s ont déjà constaté des nuisances sonores supplémentaires alors qu'elles ne sont pas représentatives de l'augmentation du trafic qui résulterait de ces nouvelles procédures.

Pour plus d'informations, vous pouvez aller sur la page facebook Nuisances aériennes Frouzins qui a été créée par une Frouzinoise, Aurore JEANDEL (06.74.58.78.63) qui nous a présenté l'étude qu'elle a menée, ainsi que sur le site du collectif couloir aérien de Plaisance-du-Touch.

Vous pouvez voir en temps réel, toutes les informations concernant un vol : sa destination, son itinéraire, son altitude, le type d’appareil utilisé, la compagnie aérienne qui l’affrète… Il vous suffit d'aller sur le site flightradar ou de télécharger l’application gratuite Flightradar24 sur votre smartphone.

Les élu·e·s de Frouzins A Venir ont interpellé M. le Maire via un courrier du 11 février l'invitant à :

  • demander que nous soit transmis l’ensemble des documents de l’étude menée par les services de la Direction Générale de l’Aviation Civile qui permettent d’établir que les habitants de Frouzins ne seront pas impactés par des nuisances résultant d’une modification des trajectoires de décollage face au sud,
  • demander que le périmètre de l’enquête publique visant à assurer l’information et la participation des populations concernées par ce projet de modification des couloirs aériens soit étendu à la commune de Frouzins, afin que les Frouzinoi·se·s puissent exprimer leur avis, en toute connaissance de cause,
  • demander que des capteurs de niveau sonore soient installés sur le territoire de notre commune pour mesurer l’incidence de la modification des trajectoires testées,
  • d’informer au plus tôt les frouzinoi·se·s des procédures de collecte de plaintes de riverain·e·s mises en place par la DGAC, particulièrement utiles dans cette phase de test.

Toute personne gênée par des nuisances aériennes peut le signaler à l'Aéroport de Toulouse-Blagnac via le site du Collectif Contre les Nuisances Aériennes de l'Agglomération Toulousaine.

Guy, Christine, Patrick et Céline

Mise à jour du jeudi 12 mars 2020 :

Suite à l'absence de réponse à notre précédent courrier, nous avons relancé M. le Maire le 8 mars 2020 par la lettre suivante:

Monsieur, Par notre courrier du 11 février, joint à la présente lettre, nous vous informions de la gêne subie par les habitant·e·s de notre commune liée aux expérimentations de la DGAC relatives à la modification des procédures de décollage vers le sud des avions au départ de Blagnac. Nous vous demandions, comme a pu le faire la commune de Plaisance du Touch, que le périmètre de l'enquête publique soit étendu à Frouzins, et qu'une campagne de mesure de niveaux sonores soit mise en place pour évaluer les nuisances à différents endroits de notre ville.

À ce jour, nous n'avons reçu aucune réponse de votre part et aucune campagne de mesure ne semble effective, alors que la phase de test est en cours.

Au-delà du soutien que vous pouvez afficher au collectif de citoyen·ne·s en tant que candidat aux élections municipales, seule une demande officielle de la mairie pourrait nous intégrer dans le périmètre d'enquête publique et seuls les niveaux sonores relevés seraient des éléments objectifs en mesure de faire modifier les trajectoires à la DGAC. C'est pourquoi nous réitérons notre demande. Nous vous informons par ailleurs que nous allons rendre publics ce courrier et celui du 11 février dernier très prochainement.