Texte transmis pour le journal d’Axe Sud.

dimanche 20 mars 2016
par  Luc Novales
popularité : 33%

Texte transmis le 14 mars pour parution dans le journal d’Axe Sud suite à la décision de la commission CDCI du 11 mars, de nous faire fusionner avec la CAM.

La loi NOTRe définit la réorganisation des structures intercommunales (communautés et syndicats) que nous vivons aujourd’hui. C’est une commission départementale qui établit un projet de regroupement, dont l’urgence est dénoncée par beaucoup d’élus. Fin décembre Axe Sud n’était pas concerné par une fusion, le 3 Mars nous avons appris que cette modification pouvait être proposée. Nous avons soutenu une pétition citoyenne qui a récolté 170 signatures en 4 jours, cela n’a pas suffit.
Sur proposition du Maire d’une commune à 60 km d’ici et sous la pression du département, cette fusion a été adoptée à l’unanimité le 11 Mars. Au passage, on peut souligner que M. Pace a annoncé que tous les élus d’Axe Sud étaient d’accord, alors que ce débat n’a pas eu lieu en conseil communautaire. Cette fusion est une fois de plus le résultat de politiques d’appareils dans lesquelles les citoyens et élus locaux sont tenus à l’écart.
[fin de texte]


Commentaires

Navigation