Compte rendu de la réunion "Déchêts verts" du 31 mars 2015

samedi 16 janvier 2016
par  Guy Bonhomme
popularité : 34%

Sujet : Collecte des déchets verts

Présents : Mme Matheu (Directrice Générale des Services à Axe sud), M. Ch. Bertrand (responsable des Services techniques d’Axe Sud), et MM. Bisaro, Pace, Maurel, Bonhomme

Christophe Bertrand a fait une présentation de ce qui se fait sur les différentes communes d’Axe Sud.

Porte à porte

Seul Frouzins avait une collecte en porte à porte pour tous. Seysses et Roques ont une collecte à domicile uniquement pour les personnes âgées et/ou à mobilité réduite (avec inscription préalable).

Le camion de collecte de Frouzins transportait directement les déchets verts au SIVOM de la Saudrune. Il a été estimé que l’apport supplémentaire des déchets verts par les Frouzinois à la déchetterie augmentera le nombre de rotation entre Axe Sud et le SIVOM (coût supplémentaire de l’ordre de 3500€). Le camion de Frouzins collectait environ 700 tonnes par an.

Location de bennes

Les communes de Seysses, Roques et Frouzins proposent des bennes en locations (de l’ordre de 25€). Il a été admis par tous que ces bennes ne répondent au même besoin que la collecte régulière.

Urgences

Ch. Bertrand a indiqué qu’il y avait 2 urgences :

  • Organiser la déchetterie pour pouvoir recevoir les déchets verts en volume plus important que jusqu’en 2014. Il a été constaté une forte demande de cartes d’accès à la déchetterie.
  • Proposer une solution aux personnes âgées et/ou à mobilité réduite.
    Pour le 1er point, il est décidé de re-créer l’aire de stockage des déchets verts, au sol, après les bennes à gravats, à l’arrière du quai de la déchetterie (si j’ai bien compris).

Pour le 2e point, il sera proposé un service basé sur ce qui se fait à Roques et à Seysses.

Solutions

Nous avons souligné qu’une solution « développement durable » devait être trouvée pour éviter que chacun ne se déplace jusqu’à la déchetterie avec sa voiture et sa remorque. Ce qui revient à revenir à des transports individuels au lieu d’un transport collectif.

La solution de placer des bennes dans les quartiers, qui existait et qui a été arrêtée à Seysses pour cause d’incivilités (certains y mettaient des gravats, qu’il faut ensuite trier) n’a pas (encore) été adoptée. Il faut y réfléchir pour trouver un mode de fonctionnement qui limite ces incivilités.

Nous avons rappelé aussi la nécessité de réduire les tonnages transportés par des actions d’information et de sensibilisation au compostage sur place, à l’utilisation de certains déchets verts en paillage dans les jardins.

La question du broyage a été abordée (expérience du SICOVAL), mais il reste à définir une solution pertinente pour Axe Sud.

Réflexions à poursuivre pour notre prochaine réunion (date non fixée).

Réflexions

Un point qui n’a pas été abordé mais qui est un argument pour la mise en place d’un service de collecte est que certains seront tentés de brûler leurs déchets verts, ce qui est très néfaste pour la qualité de l’air (très mauvaise qualité de combustion). Cette pratique est d’ailleurs interdite par la loi.

A suivre.


Navigation

Articles de la rubrique