La sécurité, l’affaire de tous

samedi 15 mars 2014
par  Antony CHAMINANT, Christophe SAULCY, Jean-Paul Devin
popularité : 42%

Une commission interne a étudié la question de la sécurité à Frouzins.
L’équipe actuelle vous parle de transparence ? Faites le test :
Saviez vous que de la vidéo-protection avait été installée ?
Non ? c’est dommage ! Oui ? tant mieux !
A Frouzins à Venir, nous n’avons pas d’à priori sur cette question : pourquoi pas pour renforcer un sentiment de sécurité, mais le manque de transparence laisse de nombreuses questions sans réponses concernant l’utilisation et l’archivage/suppression des images !
Un débat public et la question des coûts au regard de l’efficacité serait le bienvenu !

Selon les récents sondages publiés, 17% de la population française éprouve un sentiment d’insécurité. De par la loi, il appartient au maire d’assurer notamment la sécurité et la tranquillité sur le territoire de la commune. Plusieurs outils peuvent être mis en œuvre. Nous souhaitons proposer plusieurs axes de travail, non exhaustifs :

  • Vidéo protection
    L’installation actuelle (5 sites comportant 9 caméras), mise en place par la mairie après accord préfectoral, n’a semble-t il pas fait l’objet d’une concertation de la population. Quels en sont le coût, l’efficience et la finalité ? Les panonceaux d’information sont-ils réglementaires ? L’espace privé situé dans le champ des caméras est-il respecté ?
    • Nous proposerons un débat public sur ces questions avant de poursuivre ou d’infléchir ce mode de "tranquillisation".
  • Police de proximité : Nous nous attacherons à l’organisation d’une police municipale plus proche des citoyens, capable de leur apporter des réponses satisfaisantes en matière de prévention et de dissuasion.
    • Les missions de la police municipale seront recentrées sur son cœur de métier
  • Voisins vigilants : Une circulaire du ministère de l’intérieur de 2012 (voir ici) encourage les initiatives et propose de les encadrer. Être vigilants envers les autres, signaler des agissements suspects ne doivent cependant pas conduire à de la délation. Une telle organisation doit être encadrée par la municipalité, à la fois moteur et régulatrice des réseaux.
    • Nous organiserons une analyse sur ce point et rechercherons l’engagement de la population en nous appuyant sur les réseaux existants (milieu associatif,etc)
  • Médiateurs de tranquillité publique : Les petits conflits et incivilités de voisinage découlent souvent de situations de stress vécues par les uns et les autres. Une médiation apporte souvent l’apaisement et une solution "pacifique" au problème.
    • Nous souhaitons créer un poste, soit au niveau communal, ou en intercommunalité. L’objectif est de dissocier pleinement les fonctions du ou des médiateurs de celles de la police ou de la gendarmerie.
  • Sécuriser les voies de circulation pour les piétons et les vélos : les incidents et accidents de la circulation sont encore trop fréquents.
    • Nous engagerons sans modification des profils de voirie, l’aménagement des largeurs de trottoirs, des croisements entre les départementales D15 / D42 et D15 / D68 et la sécurisation des pistes cyclables.
  • Bâtiments et établissements publics communaux : La sécurité quotidienne des usagers, et notamment celle de nos enfants doit être assurée. La conformité des installations doit être sans faille, et les personnels chargés de l’encadrement compétents face aux situations à risques et à la réponse appropriée. La formation et le maintien des acquis des personnels communaux dans ce domaine seront parmi nos objectifs.
    • Nous nous engageons sur la mise aux normes progressive, dont l’accessibilité, des bâtiments publics, ainsi que la formation des élus et personnels de la commune.

En résumé, Frouzins à Venir fait des propositions concrètes sur l’ensemble des sujets :

  • Mise en place d’un médiateur de tranquillité publique : favoriser l’écoute, le dialogue, et l’apaisement résous bon nombre de problèmes courants et de façon pacifique.
  • Renforcer le rôle de la police de proximité : prévention, dissuasion et présence
  • Commission citoyenne sur la vidéo-protection
  • Sécurisation des voies de circulation pour piétons et vélos, cohérence des schémas de circulation.
  • Sécurité des bâtiments publics et communaux sans failles : normes, compétences de l’encadrement, formation et compétences des personnels communaux seront améliorés.

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • La sécurité, l’affaire de tous