L’énergie

mercredi 12 mars 2014
par  Guy Bonhomme
popularité : 5%

L’objectif principal est de réussir la transition énergétique pour la ville et pour ses habitants.

La réduction des consommations se fera en recherchant la sobriété et l’efficacité (telles que définies dans la démarche NégaWatt*)
Pour atteindre l’objectif de sobriété concernant l’énergie, il sera créé au niveau de la commune de Frouzins (ou bien au niveau d’Axe Sud pour mutualiser les moyens avec les autres communes partenaires) au moins un poste d’économe de flux dont la mission est d’analyser les différentes consommations d’énergies de la commune et de définir les moyens de réduire ces consommations et donc les factures. Pour exemple, dans les villes qui ont créé ce poste, les économies réalisées couvrent, parfois largement, le coût du service.
Cela concerne principalement les bâtiments, les transports et l’éclairage public.

En parallèle des actions de maîtrise des consommations communales, nous mettrons en place un service de conseils pour

  • aider les Frouzinois à maîtriser leurs consommations d’énergies (et donc leurs factures)
  • les aider à définir les travaux à réaliser si nécessaire,
  • les aider à constituer les dossiers d’aides s’il en existe.

Une attention particulière sera portée aux personnes en situation de précarité énergétique.
Afin de produire de l’énergie sur le territoire de la commune, les bâtiments consommateurs d’eau chaude seront équipés de capteurs solaires thermiques et sur certains bâtiments, des capteurs photovoltaïques seront installés. Il n’est pas possible d’envisager l’installation d’éolienne sur le territoire de la commune, mais il sera étudié la possibilité de participer à des projets éoliens dans la région.
Quand des systèmes de chauffage seront à rénover ou à installer, une étude sera faite pour choisir la source d’énergie la plus pertinente en fonction de l’usage du bâtiment concerné. Le renforcement de l’isolation sera également étudié et le passage en bâtiment passif voire à énergie positive sera mis en place chaque fois que les économies à moyen terme seront présentes. Quand c’est possible, l’énergie bois sera privilégiée parce qu’elle est renouvelable, locale et créatrice d’emplois. De même, toutes les voies d’économie d’énergies et de production d’énergie renouvelable citées ci-dessus sont créatrices d’emplois locaux.

* Rappel sur la démarche NégaWatt :
Elle est issue d’un groupe de réflexion dont l’objectif est de définir le meilleur scenario de transition énergétique. Elle tient compte de la raréfaction inéluctable des énergies fossiles, de la dégradation du climat et de la nécessité de sortir du nucléaire. Elle se base sur l’idée suivante : l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas.
Ses 3 mots clés sont, dans l’ordre de priorité : sobriété, efficacité, énergies renouvelables.

  • La sobriété, c’est éviter les gaspillages (ne pas éclairer des parkings fermés, ne pas chauffer des bâtiments non occupés, améliorer l’isolation des bâtiments, ne pas prendre sa voiture pour faire 500m).
  • L’efficacité, c’est utiliser le moyen qui consommera le moins d’énergie pour éclairer, pour chauffer, pour se déplacer.
  • Les énergies renouvelables (soleil, vent, biomasse, géothermie, énergies marines) permettront, après réduction des consommations par la sobriété et l’efficacité, de couvrir tous nos besoins en énergies.

Commentaires